La beauté zéro déchet

par | 22 Déc 2019 | Dans ma salle de bain | 0 commentaires

En changeant quelques détails de notre routine beauté, nous pouvons limiter notre impact sur l’environnement. Cela peut sembler déroutant, mais rapidement nous trouverons des alternatives.

Bonne nouvelle ! Dès le départ de ce processus, nous réalisons que nous avons besoin de moins de produits que nous pensions ! Ça permet donc non seulement d’aider la planète, mais aussi de sauver du temps et d’économiser beaucoup.

Les lingettes lavables

Nous utilisons en moyenne 2000 cotons jetables par an. La culture de coton est extrêmement énergivore, car très gourmande en eau (il faut 5263 litres d’eau pour obtenir un kg de coton)…

En plus de son poids environnemental conséquent, le disque de coton jetable est très irritant pour la peau. En effet, pour avoir cette couleur blanche les cotons jetables sont souvent traités au chlore. Ce dernier est connu pour provoquer une acné de contact.

La solution ? Les lingettes lavables réutilisables ! Elles permettent un nettoyage du visage en douceur et sont aussi efficaces que les disques classiques. Nous pouvons les acheter toutes prêtes ou les confectionner nous-mêmes. Pour ce faire, il suffit de découper des carrés dans le tissu de notre choix. Après usage, un petit passage en machine et hop c’est reparti pour un tour.

PS : ces lingettes peuvent également servir à la toilette de bébé. Pensons-y ????

Rasage / Epilation

En matière de rasage, le meilleur compromis est le rasoir de sureté. Fini le manche en plastique et avant de devoir changer la lame, il se passera quelques mois (années pour certain·e·s) !

Autrement, nous pouvons également réaliser notre propre cire (sucre, miel, citron) si notre peau le permet. Pour ceux et celles qui le souhaitent, il reste bien évidemment la possibilité de laisser libre cours à nos poils !

Les cosmétiques DIY & récup

Il existe de nombreuses opportunités de fabriquer des cosmétiques soi-même. Il n’est pas besoin d’être un·e grand·e adepte du fait main. De plus, c’est l’occasion de donner une seconde vie à des objets récupérés. Nous pouvons utiliser des ingrédients alimentaires tels que des huiles végétales afin de fabriquer notre propre huile pour le corps. Nous pourrons ensuite la conserver dans un vieux flacon désinfecté au vinaigre blanc. Nous pouvons également élaborer une lotion tonifiante à base de thé vert, à placer au réfrigérateur.

Attention toutefois à prendre vos précautions avant de vous aventurer dans des préparations plus élaborées. En effet, certaines d’entre elles nécessitent des manipulations précises et la stérilisation des outils de travail.

Le maquillage

Pour se lancer dans le maquillage zéro déchet, commençons par faire un tri. Gardons ce qui est utilisé tous les jours. En revanche, remettons en question la possession de l’ombre à paupières qu’on ne porte qu’un Noël sur deux.

Bien sûr, il ne s’agit pas de jeter, mais de ne plus renflouer nos stocks inutilement.

Nous pouvons remplacer notre maquillage classique par des alternatives zéro déchet : pinceau en bambou bio, ombres à paupières dans des matériaux écoconçus, vernis à ongles bio dans des flacons en verre…

Enfin, nous pouvons faire des cosmétiques maison. Par exemple, un peu de cire (végétale ou d’abeille), d’huile de ricin et de pigments suffisent pour concocter un rouge à lèvres unique. Il suffit ensuite de le transvaser dans un étui réutilisable.

Les soins visage et corps

Pour le soin du visage et du corps, il existe différentes recettes DIY. Quelques gouttes d’une bonne huile qui convient à notre type de peau suffisent souvent. Le karité est particulièrement prisé et non comédogène.

Il existe également une multitude de masques DIY pour pratiquement toutes les applications. En prime, lorsque nous les faisons nous-mêmes, les ingrédients sont simples et naturels.

Il existe certains produits de beauté industriels pour lesquels un grand effort a été fait en faveur de l’environnement. Notons que même s’ils ne sont pas 100% zéro déchet, ces cosmétiques peuvent également être choisis comme alternative. Si nous devons nous en procurer dans le commerce, pensons à ceux dont l’emballage est en verre! Nous pourrions par exemple les réutiliser une fois terminés pour y mettre nos propres préparations.

À bientôt pour un petit pas de plus.

Olive

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Share This