Faire le tri dans la salle de bain

par | 8 Déc 2019 | Dans ma salle de bain | 0 commentaires

Ce mois-ci, nous nous attaquons à la salle de bain. Avec la cuisine, c’est une des pièces qui concentre le plus de déchets : la preuve elle possède sa propre poubelle ! On y retrouve énormément de plastique. Il y en a vraiment partout ! Que ce soit autour de la baignoire, du lavabo et dans tous les tiroirs, le plastique est omniprésent.

Seuls 23% des plastiques sont recyclés. Cela signifie que les ¾ finissent dans une décharge dans le meilleur des cas et malheureusement bien trop souvent directement dans les océans. C’est de cette manière que nous avons créé un 8e continent, le continent plastique. Il se situe au nord-est du Pacifique et s’étend sur une surface d’environ 3,4 millions de Km2 soit près de 6 fois la superficie de la France. . Nul besoin de préciser que c’est un désastre pour la faune et la flore.

L’étape de la prise de conscience est la plus importante. Le problème vient souvent du fait que nous sommes habitués à manipuler et à voir certains objets depuis notre enfance. Mais quand on veut, on peut !

Avant de se lancer dans une révolution, analysons et faisons le tri de ce que nous avons.   Voici quelques chiffres : nous consommons dans le monde près de 25 milliards de cotons tiges, 5 milliards de brosses à dents, 2 milliards de disques en coton et 3000 tonnes de tubes de dentifrice.

Pour faire le tri, nous pouvons tout simplement faire 3 tas :

  • « À conserver » dans lequel nous aurons tous les produits du quotidien (savons, déodorant, dentifrice…), et les produits plaisirs utilisés tous les mois (masques, gommages, soins spécifiques…).
  • « À donner » où nous retrouverons les cadeaux dont on ne se sert pas (par exemple, une bombe de bain quand on ne prend que des douches), les produits démodés (elle est loin l’époque où vous pouviez vous teindre les cheveux en rose J), et les surplus de stocks qui ne seront jamais ouverts avant d’atteindre leurs dates de péremption.
  • « À jeter ». Dans celui-ci, il y aura les produits cassés (peigne sans dents, miroir brisé…) et d’une manière générale tout ce qui est inutilisable.   

Si jamais, il reste des produits où le doute subsiste, il est possible de faire un 4e tas « En attente » à mettre dans un carton. Si après trois mois, le produit n’a pas été sorti du carton, le donner ou le jeter.

Alors une fois le tri terminé, l’idée est de consommer les produits gardés en essayant au fur et à mesure de les remplacer par des alternatives zéro déchet. Ce sera le sujet des prochains articles…

À bientôt pour un petit pas de plus.

Olive.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Share This