Comment mieux trier ses déchets

par | 8 Sep 2019 | Dans ma cuisine | 0 commentaires

Comment mieux trier ses déchets

Aujourd’hui dans le monde, on estime que 70 tonnes de déchets sont générées par seconde. Oui, par seconde. En Europe, on avoisine les 334 milliards de tonnes par an. Et en France, on dépasse les 500 kg par an, et par habitant·e.

Ces chiffres donnent le vertige et il est normal de penser que nos actions n’y changeront rien. Pourtant chacun de nos petits pas compte et comme on dit « une goutte d’eau plus une goutte d’eau (…) ça fait l’océan » !

Avant d’atteindre le zéro déchet et de ne plus avoir besoin de poubelle, on peut déjà agir en séparant mieux ce qu’on produit et en permettant le recyclage de différentes matières. Le tri sélectif est un terme qu’on entend depuis longtemps, accompagné des conteneurs jaunes, gris et verts présents chez nous. Pourtant, en France seulement 37 % des ordures ménagères sont recyclées.

Nous allons voir ensemble quels déchets méritent mieux que la poubelle.

  • Le verre :

Matériau recyclable à 100 % et à l’infini dans un système en boucle fermée (c’est-à-dire qu’il faut qu’il soit correctement collecté, recyclé et transformé). Cette transformation permet d’économiser des matières premières et de réduire l’émission de CO2.

En France, 68 % du verre est recyclé ! Continuons dans ce sens.

En toute honnêteté, ici, on ne recycle pas beaucoup le verre… Mais pour une bonne raison : on le garde et on le réutilise. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à suivre le défi du mois ici.

  • Le plastique :

Ah le plastique ! C’est un peu à cause de lui qu’on développe le zéro déchet. Il y en a trop. On en retrouve partout et plus particulièrement dans les océans (8 millions de tonnes y sont déversées chaque année). Lorsqu’il est recyclable, ce n’est pas à l’infini. Actuellement, le recyclage s’applique aux PET et PEHD. Pour faire simple, cela concerne les bouteilles (soda, jus…) et les flacons (sauce, lessive…).

Attention :  95 % des articles portent ce logo Recyclable. Cela veut uniquement dire que l’entreprise cotise au programme Eco-Emballage. Cela ne signifie pas du tout que le produit est recyclable ou recyclé.

 

  • Les papiers et cartons :

Le traitement de ces matières est peu coûteux et peut se faire jusqu’à 8 fois. En lui donnant une seconde vie, on sauve des arbres et on préserve les forêts. Les différents types de papier à trier dans la poubelle « papiers, journaux et magazines » sont les suivants : le carton, les journaux, les magazines, les briques (lait, jus de fruits), les boites de céréales, les enveloppes blanches, les emballages en carton (de yaourt, de pizza…).

En France, 66 % du papier est recyclé. C’est un bon pourcentage qui nous laisse une marge de progression non négligeable.

  • Les appareils électriques/électroniques/électroménagers (DEEE pour Déchets d’Équipement Électriques et Électroniques) :

Depuis peu, une directive européenne oblige les fabricants à s’occuper des déchets portant leur marque. Ils doivent les collecter, les trier, les recycler, les éliminer. Cela veut dire pour nous qu’il est possible et recommandé d’apporter nos équipements dans les enseignes productrices.

Il est aussi judicieux de faire reprendre nos gros appareils électroménagers par les distributeurs lors de l’achat d’un neuf (machine à laver, réfrigérateur…).

Concernant les outils de bricolage électriques, le magasin Castorama les récupère et les confie à des organismes spécialisés dans la valorisation et le tri de ces matières. Cette solution s’applique aussi aux ampoules à LED.

Les petits appareils électroniques, électriques et électroménagers peuvent être déposés dans plusieurs espaces de collecte « Ici je recycle », souvent présents à l’entrée des supermarchés.

Il est très important de bien séparer ces déchets et de ne pas les jeter dans les ordures ménagères, car ils sont composés de matières extrêmement polluantes qui n’ont rien à faire dans la nature.

  • L’aluminium :

Comme le verre, cette matière est recyclable entièrement et à l’infini. Il est donc nécessaire de bien déposer les déchets en aluminium dans la poubelle jaune : canettes, boites de conserve, capsules de café, opercules de yaourt…

Un exemple simple : Bien triée, une canette est revalorisée et retourne en magasin sous forme d’une nouvelle canette en un peu moins de 60 jours. Par contre, mal triée ou jetée dans la nature, la canette sera identique dans 500 ans…

  • Les déchets organiques :

Les restes alimentaires, les feuilles… Ce sont les déchets provenant des matières d’origine végétale ou animale. Ils sont divers et variés et surtout, biodégradables ! Le compost est un excellent allié pour transformer et réutiliser ces déchets. Nous en reparlerons très bientôt.

 

À très vite pour un petit pas de plus.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Share This