Comment acheter sans emballage ?

par | 22 Oct 2019 | A l'extérieur | 0 commentaires

 

Comment acheter sans emballage ?

 

Comme dans toutes nouvelles démarches, certains changements prennent un peu de temps, d’autres nécessitent de modifier nos habitudes. Quoiqu’il en soit, la perfection n’est pas le but à atteindre, car elle est subjective. L’important est d’avancer en accord avec nos convictions. Pour acheter sans emballage ou, au mieux, sans plastique, nous pouvons mettre en place quelques astuces :                                          

  • Apportons nos contenants : Bien s’équiper est essentiel pour commencer à acheter sans emballage. Les contenants peuvent être divers et variés, selon notre utilisation et notre mode de vie : sacs de courses réutilisables, sacs en toile, sacs à vrac, bocaux… Tout cela va nous permettre de réduire les emballages lors de nos courses alimentaires mais aussi pour le reste.
  • Expliquons notre démarche : On accepte mieux ce qu’on comprend ! Dans les magasins, nous pouvons simplement dire “non merci pas de sacs pour moi, j’ai ce qu’il faut”. Mais si le•la commerçant•e insiste (souvent l’argument utilisé est « mais c’est gratuit ». Gratuite la pollution de la planète ? Gratuit le traitement des déchets ? Gratuit ou déjà inclus dans le prix du produit ?…) nous pouvons lui dire « je suis dans une démarche de réduction des déchets/ j’essaye de réduire mes déchets/ je suis anti plastique (…) ». Ces explications peuvent être très courtes car nous n’avons pas toujours l’envie/le temps/ la disponibilité pour rentrer dans des débats très longs. Heureusement, après quelques temps, les commerçant•es nous reconnaissent (et arrêtent de nous proposer leurs emballages).
  • Évitons les commerces pro emballage : Certains magasins vendent uniquement des produits emballés voir sûr-emballés (par exemple le paquet de gâteaux avec 5 paquets de gâteaux de 2…). Dans ce genre de magasin, à part quelques fruits et légumes, il nous sera difficile d’acheter quoi que ce soit sans emballage plastique. Nous pouvons nous rendre plutôt dans des commerces de proximité (boulangerie, fleuriste, boucherie, marché) ou dans les magasins bio proposant du vrac. Personnellement, je n’ai aucun mal à boycotter des supermarchés ou magasin qui ne me permettent pas d’acheter sans emballage.

Gardons en tête que nous avons le choix, en tant que consommateur•trice, d’acheter ce que l’on veut et à qui l’on veut ! Cette démarche zéro déchet est altruiste, on le fait pour l’avenir de la planète et des êtres vivants/humains, soyons en fière !

 

À très vite pour un petit pas de plus.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Share This